Gestion de projet … et pourquoi pas essayer le « coaching » ?

Le coaching ne peut naturellement pas se substituer complètement au leadership traditionnel (chef de projet) mais peut s’avérer un outil très utile dans la formation et le développement de l’équipe (et de ses membres) et aussi dans l’acquisition de son autonomie. Le chef de projet ne pouvant s’occuper simultanément de tout et de tous, cette autonomie sera indispensable à la réussite du projet. Lire plus …

Réussir son projet, c’est aussi communiquer, communiquer et encore communiquer …

Un projet est une opération unique ayant des répercussions souvent multiples sur son environnement.

Inévitablement, un projet va interpeller, gêner, susciter de l’intérêt, de la crainte, provoquer de l’animosité, … en d’autres mots, un projet ne laisse jamais son environnement indifférent. L’analyse des « stakeholders » permet de cartographier et catégoriser cet environnement.

Comme dans de très nombreux autres domaines, une communication efficace (au sein du projet et du projet vers l’extérieur) peut être un des éléments déterminants dans l’acceptation des démarches entreprises, la qualité du produit fourni, dans l’efficience et l’efficacité du travail fourni et enfin dans la satisfaction des clients. Lire plus …

Innovation et la sérendipité …

La gestion des risques via son côté positif : les opportunités …
Et parmi celles-ci, celles que le hasard peut parfois nous réserver : de bonnes surprises. On parle alors de sérendipité qui débouche sur des innovations inattendues mais parfois révolutionnaires.
Lire plus …

La motivation d’une équipe ou la théorie des deux facteurs de HERZBERG …

Pour une équipe (de projet) ou un groupe, c’est principalement sa motivation et son engagement qui la font avancer et qui détermineront, in fine, sa performance. Lire plus …